02 54 40 93 14 

mairie.poulaines@wanadoo.fr

Horaires d'ouverture

Lundi : 9h00 - 12h30
Mardi : 9h00 - 12h30

Mercredi : 9h00 - 12h30

Jeudi : 9h00 - 12h30

Vendredi : 9h00 - 12h30

Samedi : 9h00 - 12h00

Commune de Poulaines

13 rue de La République
36210 Poulaines

02 54 40 93 14

 

 

 

Mairie de Poulaines© 2020 |  Mentions Légales | Site réalisé par EIRL Alexis Lebron

Découvrir

Poulaines

Patrimoine

L'Église

 

D’origine romane (2ème moitié du 12ème siècle), cette église se compose d’une nef unique et d’un chœur accolé à une abside semi-circulaire. L’édifice a été remanié au 15ème siècle (projet de voutes d’ogives dans la nef) et au 16ème siècle (chapelles de part et d’autre du chœur). Cette église se caractérise en outre par son clocher massif construit au-dessus des deux premières travées de la nef et couvert à l’impériale.

 

L’église a été construite sur l’ancien prieuré de St Saturnin. Poulaines est cité dès 1220. Elle est du 12ème, 15ème et 18ème siècle. Un clocher à flèche en bois reposant sur des piliers engagés a été remplacé par M. Martinet, charpentier à Buxeuil en 1844, par un clocher en forme de bulbe avec une couverture en ardoises, rappelant le château de Valençay. Talleyrand siégeant au conseil municipal de la commune au titre des plus imposés y est certainement pour quelque chose.

 

Dans la nuit du 12 mars 1967 ce clocher fut décapité par la tempête. Il fut reconstruit un peu moins haut, grâce à une collecte et au financement de la commune.

En 1900, 6 fenêtres dans la nef et une porte dans la chapelle droite furent ouvertes. L’autel dans la chapelle nord a été sculpté par Achille Rossi, italien, d’après les plans venus des beaux-arts.


Différents objets sont classés : les stalles de la chapelle sud provenant de l’abbaye de la Vernusse 15ème, les boiseries venant de l’abbaye cistercienne de Barzelle 15ème (elles ont été récupérées par l’église paroissiale de Poulaines à la révolution). L’abbaye de Barzelle était située à l’ouest de la commune, sur les bords du Nahon, il ne reste plus que le porche d’entrée et quelques bâtiments. La vierge à l’oiseau 15ème, Ste Clarisse, Ste Marguerite terrassant le dragon 16ème, la grosse cloche et le tableau de Ste Madeleine 19ème restauré en 2000.

Les vitraux : cette église ne possède qu’une seule verrière figurée, réalisée en 1885 par Julien Fournier. Elle est également dotée de six verrières abstraites, dont une est issue de l’atelier de Jean Mauret en 1973, et quatre de celui de Robert Tillier en 1989. Dans la nef, les baies sont fermées de simples vitraux à losanges, à l’exception de l’oculus de la façade occidentale comportant un ex-voto de 1921, verrière mixte en l’honneur de sainte Jeanne d’Arc.

Le lavoir

 

Le lavoir, datant de 1852, fut entièrement restauré en 1993 par le CERP (compagnons européens de restauration du patrimoine). Les pierres calcaires provenant du parvis de l’église, ont été retaillées. En 1925, en vue d’un meilleur confort pour les lavandières deux côtés étaient murés afin qu’elles soient abritées. Il est alimenté par la fontaine.

Les battoirs retentirent jusqu’aux années 1960, les machines à laver ayant sonné le glas des lavandières. On peut remarquer sur les piliers les marques des différentes crues qu’a connues le POULAIN. 

À voir également